Le député MSM Raj Dayal a obtenu l’autorisation de la Cour intermédiaire pour se rendra en Inde le 8 janvier. L’ex-ministre de l’Environnement est sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire au vu du procès pour corruption intenté contre lui par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC).

Il est poursuivi sous une accusation de «bribery by public official» pour avoir réclamé des sacs de couleur à l’intention de ses mandants pour la fête «holi» au promoteur immobilier Patrick Soobhany. Il avait fait une requête le 4 janvier dernier pour que l’ordre d’interdiction de voyager contre lui soit levé pour des raisons médicales.

La Commission anti-corruption n’a pas objecté à cette demande. Il a toutefois dû fournir une caution de Rs 100 000 et voyagera avec un «restricted passeport». Raj Dayal sera de retour à Maurice le 14 janvier.