Alors que la technologie 4G se déploie encore à Maurice, la Coree du Sud voit plus loin. Son ministre de l’Education, de la Science et la Technologie (MEST) a annoncé des investissements de presque 1,5 milliard de dollars dans la technologie 5G, selon Mashable.com. La 5G serait presque mille fois plus rapide que la 4G LTE, permettant de télécharger un film de 800 mégaoctets en une seconde à peine.

La 5G devrait être prête dès 2017, et commercialisé en 2020. En plus d’une vitesse nettement supérieure, le MEST annonce des caractéristiques telles que la transmission par hologramme et des vidéos ultra HD en streaming.

Le gouvernement sud-coréen estime les profits de ce projet à plus de 310 milliards de dollars entre 2020 et 2026. Des accords avec des opérateurs téléphoniques tels que Korea Telecom ainsi que la participation de Samsung et LG sont à prévoir.

Samsung aurait d’ailleurs annoncé la production une connexion de 1.056 Go par seconde sur une distance de 2 kilomètres en mai dernier, laissant entendre que cette technologie est réalisable à plus grande échelle. Mais l’absence de documents écrits fait que la communauté technologique reste sceptique. Forbes affirme même que les détails concernant les 64 antennes utilisées sont trop vagues.

Alors que l’on pourrait penser que la 5G n’est qu’une énième tentative de marketing, d’autres régions cherchent eux aussi à s’approprier cette technologie. Selon le Digital Agenda For Europe, l’Europe serait dans la course et compte être préparée pour supporter la croissance du trafic dès 2020. La course à la 5G est donc lancée.