La Commission d’enquête sur la drogue est contre le système de récompense mis en place au sein de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU). Elle considère que le mécanisme de « Reward Money » peut être source de frustration, car seuls les agents engagés dans une saisie de stupéfiants, notamment au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) ou dans une affaire ayant débouché sur une condamnation en sont les bénéficiaires. Ce, alors qu’il y a aussi un travail de collecte d’informations et administratif derrière. La Commission rappelle que la mission des agents de la Brigade antidrogue n’est guère différente de celles des autres unités de la police. Le mieux, recommande-t-elle, c’est de mettre en place une couverture de risque pour les agents engagés dans des missions à risque. « This will be fairer, transparent and will not be source of jealousy. Whatever amount they may get as reward, certainly the traffickers can offer more. Reward money is therefore a dangerous double edge knife», explique-t-elle.