A peine constituée, la commission d’enquête chargée de se pencher sur les courses hippiques s’attèle à sa tâche. Richard Nicholas Parry, qui, en est le président, de même que Dennis George Gunn et John Paul Scotney, ses assesseurs, ont prêté serment, hier, devant le président de la République. Les Britanniques seront assistés par d’autres experts étrangers. Motichand Seebah a été désigné pour agir en tant que secrétaire de la commission.

Comptable de formation, Richard Nicholas Parry a été directeur de la SportsAid Foundation de 1991 à 1993. Cette fondation soutient financièrement la jeune génération de sportifs britanniques. Dennis George Gunn a, lui, été directeur de la British Horse Racing Authority Ltd. Tandis que John Paul Scotney, qui a exercé au sein du British Horseracing Fraud Office, est directeur de Sports Integrity Services.

Les commissaires se pencheront sur la série d’incidents qui a émaillé cette saison hippique, et qui a débouché sur l’institution de cette commission d’enquête. Ils s’intéresseront à l’organisation des paris et à toute pratique frauduleuse qui y serait liée, de même qu’à de potentiels conflits d’intérêts.

La commission examinera également l’organisation, le management et l’administration des courses hippiques à Maurice. Elle passera à la loupe les procédures relatifs à l’attribution des licences (écuries, entraîneurs, freelances…) ; au recrutement des jockeys, notamment étrangers mais aussi à l’achat des chevaux et des sources de financement.

Les mesures mises en place pour s’assurer qu’il n’y a pas de dopage des chevaux seront également étudiées. Le Chief Stipendiary Steward n’échappera pas à l’œil des commissaires, qui s’intéresseront à son rôle et à ses responsabilités, et à ses actions et recommandations depuis sa prise de fonction.

Les auditions formelles, prévues à partir de novembre à Moorgate House, dans la capitale, se dérouleront à huis clos. A cet effet, ceux qui souhaitent déposer devant la commission ou qui ont des informations à fournir ont jusqu’au 31 octobre pour s’enregistrer auprès du secrétariat de la commission. Ils doivent le faire par écrit, en précisant la nature de leur témoignage, de même qu’une adresse (professionnelle, résidentielle ou email) et un numéro de téléphone, en indiquant leur disponibilité.

Plus d’information au 201.36.13 ou en écrivant à : [email protected]