«Le gouvernement nous prend pour des imbéciles», enrage Xavier Duval. Pour le leader de l’opposition, «le fléau Sobrinho reste entier», car Pravind Jugnauth focalise l’attention sur ce qu’aurait fait l’ancienne présidente Ameenah-Gurib Fakim.

Le chef du PMSD estime par ailleurs que l’enquête de la commission anticorruption sur les liens du milliardaire angolais avec le monde politique local ne mènera à rien car l’institution, «fait partie du cover-up». Face à cette situation, Duval exhorte l’ancienne chef de l’Etat de «come clean» et de dire tout ce qu’elle sait à la commission d’enquête.