Follow Us On

Slider

Des amendes de Rs 76,4 millions ont été recommandées par le directeur exécutif de la Competition Commission of Mauritius (CCM) contre les deux principales sociétés spécialisée dans la vente de fertilisants. Il leur est reproché d’avoir opéré comme un cartel pour la période de 2014 à 2016. Il s’avère que la Mauritius Chemical & Fertilizers Industry (MCFI) et de l’United Investments Ltd (UIL), qui gère Island Fertilizers Ltd (IFL) et Island Renewable Fertilisers Ltd (IFRL), ont eu la propension de se partager le marché en fixant les prix de leurs produits et à manœuvrer de manière frauduleuse pour truquer des appels d’offres lancés par différentes sociétés sucrières.

MCFI est passée à table lors de la première enquête et négocié l’immunité, ce qui pousse Deshmuk Kowlessur à recommander une amende réduite de 90% sur un montant de Rs 54 millions. Elle aura donc à débourser Rs 5,4 millions alors que l’UIL devra s’acquitter d’une amende de Rs 55,9 millions. Pour la seconde enquête, la MCFI récolte l’immunité totale alors que l’UIL devra payer une amende de Rs 15,1 millions. Ce sera aux commissaires de la CCM de décider quel montant ces deux sociétés devront s’acquitter.

Photo : https://eponline.com

Facebook Comments