Follow Us On

Slider

La Banque des Mascareignes annonce la finalisation de son acquisition, auprès du groupe BPCE, par le groupe coopératif marocain Banque Centrale Populaire (BCP) après l’obtention des autorisations réglementaires. Une cérémonie officielle a eu lieu ce mardi 16 octobre au siège de la Banque des Mascareignes, à Ebène. Kamal Mokdad, directeur général du groupe BCP en charge de l’international et Abdelwafi Atif, prochain directeur général de la Banque des Mascareignes étaient présents.

Cette acquisition permettra à la Banque des Mascareignes de s’ouvrir à de nouvelles perspectives de développement et sera un moyen pour la banque d’offrir à ses clients des solutions innovantes développées par le groupe BCP dans les domaines de la monétique du Trade Finance. La Banque des Mascareignes affirme également que les clients actuels et futurs bénéficieront de meilleures pratiques bancaires de la BCP et de la garantie d’un groupe solide, disposant auprès des agences de notation les plus prestigieuses (Standard & Poor’s Fitch, Moody’s etc) du meilleur rating au Maroc et au Maghreb.

Le groupe marocain met également la Banque des Mascareignes de Madagascar dans son escarcelle. La Banque des Mascareignes aura été une filiale du groupe français Banque Populaire et Caisse d’Epargne (BPCE), qui a longtemps été mix à l’index pour mauvaise gestion. Elle avait aussi été citée le fameux «prêt» de Rs 3,6 milliards accordé dans la nuit du 31 décembre 2009 au pôle assurance du groupe British American Investment (BAI) dans la nuit du 31 décembre 2009 afin qu’il ne soit pas déclaré en situation de faillite.

Avec cette transaction, la BPCE explique que cette opération s’inscrit dans sa stratégie de recentrer ses activités «dans les secteurs et zones prioritaires de développement». Deuxième groupe bancaire en France, la BPCE s’appuie sur deux réseaux de trente banques commerciales coopératives, et présent dans le financement de l’immobilier à travers le Crédit Foncier et gère des actifs d’assurance, de la banque de grande clientèle, et des services financiers spécialisés avec Natixis.

La BPCE, avait lancé la Banque des Mascareignes à la rue du Duc d’Edimbourg, à la Place d’Armes, à Port-Louis, en 2004, peu après le départ de la Banque nationale de Paris intracontinentale. L’établissement avait démarré avec un capital de Rs 150 millions.

Quant à l’implantation de la BCP à Maurice, cela permettra à ce groupe d’Afrique du Nord et de l’Ouest de se positionner sur les flux d’investissements en provenance d’Asie, de l’Inde et de la Chine notamment, vers l’Afrique, et d’accompagner les investissements entre l’Afrique anglophone et l’Afrique francophone.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Document] Casino de Grand-Baie : Hausse salariale de 10% avec effet rétroactif

Syndicat et direction du Casino de Grand-Baie se sont accordés sur une hausse salariale de 10% avec effet rétroactif à...

Close