Le lord-maire dit vouloir protéger les marchands ambulants qui ont collaboré avec la mairie depuis le début d’année. Il est donc hors de question, affirme Oumar Kholeegan, que des marchands ambulants saisonniers envahissent la capitale en fin d’année. Alors que ceux ayant été régularisés ont pris des mois pour fidéliser la clientèle dans leurs nouveaux lieux d’opération.

Le lord-maire explique donc que la politique de zéro tolérance envers les marchands ambulants non enregistrés se poursuivra. Notamment avec la saisie systématique de leur marchandise. Oumar Khoolegan a également rappelé à l’ordre les propriétaires de magasins qui vendent leurs marchandises dans des espaces aménagés sur le trottoir juste en face de leurs commerces. Là encore, il affirme que les sanctions seront appliquées.