Pour le secrétaire général des bleus, la partielle du 17 décembre aura une double utilité : montrer que le PMSD est «le plus grand parti du pays», ce qui permettra alors à Xavier Duval de se positionner comme le futur Premier ministre du pays.

Commentant le retrait de Ravi Yerrigadoo comme Attorney General, Mahmad Kodabaccus a également affirmé que Pravind Jugnauth n’aurait pas eu la même attitude si celui-ci avait été un élu. Estimant que c’est sous la pression de quelques-uns de ses proches que le Premier ministre s’est décidé de se séparer de Yerrigadoo.