Il a soumis sa lettre de démission ce matin. Kalyan Tarolah renonce à son poste de Parliamentary Private Secretary. Empêtré dans une affaire de sexting depuis quelques semaines, le parlementaire s’est rendu au Central Criminal Investigation Department, la semaine dernière, pour donner sa version des faits. Latchmee Devi Adheen, 26 ans, alléguant avoir échangé des messages et images osés avec le PPS dans l’espoir d’obtenir un job dans le public ou une compagnie d’Etat.

Nous avons tenté de joindre Kalyan Tarolah par messagerie, et au téléphone pour tomber à chaque fois sur sa boîte vocale.

Alors que l’opposition réclamait sa démission, Kalyan Tarolah avait déclaré, lundi dernier, qu’il verrait le moment venu. Le Premier ministre, mais aussi le porte-parole du gouvernement Etienne Sinatambou encore samedi dernier, avaient indiqué que la démission du député de Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est, n’était pas à l’ordre du jour. L’enquête de police étant toujours en cours.

Avec cette démission, le gouvernement devra nommer, entre aujourd’hui et demain pour la rentrée parlementaire, un remplaçant au poste de PPS laissé vacant. Mais aussi désigner un Chief Whip, Maneesh Gobin occupant désormais le siège d’Attorney General.