Chat échaudé craint l’eau froide. En déplacement à Bois-Chéri, ce samedi après-midi, le Premier ministre s’est refusé à commenter l’annonce de la démission d’Ameenah Gurib-Fakim, par l’avocat de celle-ci. Pour Pravind Jugnauth, après avoir eu une première fois l’assurance d’une démission de la présidente, il attendra cette fois-ci la confirmation de Maya Hanoomanjee avant de réagir.

Pour le Premier ministre, la question d’une commission d’enquête sur les intérêts d’Alvaro Sobrinho à Maurice ne se pose pas tant qu’il n’est pas en présence de preuve tangibles nécessitant une telle initiative. Entre-temps, il ne cache pas sa colère par rapport aux supputations sur les liens qu’entretiendrait le milliardaire angolais avec d’importantes personnalités politiques du pays.

Maya Hanoomanjee, la Speaker de l’Assemblée nationale a confirmé, peu après, avoir bien reçu la lettre de démission d’Ameenah Gurib-Fakim.