Le Premier ministre estime que son ministre a sa propre manière de s’exprimer. Devant la somme des efforts déployés par ses ministres et l’administration, Pravind Jugnauth ne comprend donc pas pourquoi on s’attarde sur les propos d’Etienne Sinatambou au sujet de l’eau et des biscuits donnés aux réfugiés.

Sans la polémique suscitée par les propos du ministre et l’élan de solidarité d’ONG, d’entreprises et de particuliers, le gouvernement se serait-il contenté de leur offrir eau et biscuits? Jugnauth affirme qu’ils ont bénéficié de rations suivant des normes internationales.

Pravind Jugnauth a rencontré la presse, ce jeudi 18 janvier après un conseil des ministres exceptionnel tenu après la levée de l’alerte cyclonique 3 liée à Berguitta.