Follow Us On

Slider

La campagne électorale du MSM est lancée, pour la partielle et au-delà, pour les législatives. C’est ce que Pravind Jugnauth a expliqué à ses partisans réunis à Rivière-du-Rempart, ce 2 août.

Si comme à son habitude, le Premier ministre s’en est pris avec virulence à Navin Ramgoolam dont il a dénoncé les nombreux travers, Jugnauth a aussi été très sévère envers le leader du MMM. Qu’il a accusé d’être un «escroc intellectuel». Notamment parce qu’il a prôné des idées progressistes au sujet du financement politique. Pour ne finalement pas soutenir le projet de loi du gouvernement sur la question.

Jugnauth s’en est également pris au «traître du siècle», qu’il a accusé d’avoir déserté l’alliance MSM/MMM de début 2014 pour ensuite aller conclure une alliance avec Navin Ramgoolam.

Facebook Comments