Le Premier ministre estime que les personnes nommées à la tête d’institutions doivent mesurer la confiance placée en elles par le gouvernement. Mais aussi l’embarras qu’elles peuvent causer en cas de comportements inacceptables. C’est le message qu’a adressé Pravind Jugnauth à la centaine de chief executive officers et de présidents de conseils d’administrations d’institutions publiques ce vendredi 4 avril.

Egalement présent pour l’occasion, Ivan Collendavelloo les a renvoyés au Code de Bonne gouvernance. Tout en insistant sur le fait qu’il est parfois difficile pour les ministres de soutenir les pressions de leurs mandants sans les transférer aux conseils d’administration et aux directions.