La foule des grands jours n’était pas au rendez-vous à Vacoas pour le meeting de l’alliance MSM-Muvman Liberater. Cela n’a toutefois pas empêché Pravind Jugnauth d’énoncer la grande ligne de sa politique en tant que chef du gouvernement et même de dresser un premier bilan de son action en tant que Premier ministre. Confiant dans la capacité de son gouvernement de relever les défis, notamment économiques, le leader du MSM affirme qu’il est en mesure de mener le mandat du gouvernement à terme.

Parlant longuement du dossier de la drogue, Jugnauth estime que les saisies et le retour au pays de Navin Kistnah sont les indications du travail qu’abat le gouvernement. Le Premier ministre affirme même que d’autres actions d’envergure seront menées prochainement. C’est le Parti travailliste que le chef du parti soleil pointe du doigt par rapport à l’essor du trafic de drogue dans le pays. Car, estime Jugnauth, Navin Ramgoolam n’avait «pas eu le courage» de mettre en place une commission d’enquête sur la drogue.

Ce n’est pas seulement envers le leader du PTr que Pravind Jugnauth a été critique, mais aussi envers Paul Bérenger et Xavier Duval. Que le Premier ministre a mis au défi de poser une Private Notice Question portant sur la drogue. Durant son discours à Vacoas, ce 1er-Mai, le leader du MSM a également pris à parti son ancien camarade de parti Roshi Bhadain dont il a fustigé le comportement de «voyou».