Le Premier ministre a de nouveau effectué un exercice de comparaison entre son style et celui de son prédécesseur. Dans l’ancienne circonscription de Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth a ponctué son discours de piques contre le leader du Parti travailliste. Estimant que contrairement à ce dernier, il «donn legzanp dan boucou zafer».

Pravind Jugnauth s’est également félicité du revers de Dawood Rawat en arbitrage. Il affirme que les critiques à l’égard du gouvernement sur sa gestion de l’affaire BAI ainsi que sa décision de démanteler le groupe étaient infondées. Le chef du gouvernement participait, ce dimanche 8 avril, à un fête dans le cadre des 50 ans de l’indépendance et sa première année de primeministership.