Le Premier ministre est catégorique, l’élection partielle du 17 décembre aura bien lieu et le pays ne sera pas appelé prématurément aux urnes avant. Toutefois, Pravind Jugnauth maintient le flou sur un soutien éventuel de son gouvernement à un parti d’opposition lors de la partielle. Interrogé par ION News, qui lui demandait s’il dit cela avec son cœur, le Premier ministre a marqué un temps d’arrêt avant d’affirmer qu’il parle avant tout avec son cerveau.

Pravind Jugnauth a commenté l’interrogatoire de trois journalistes de l’express dans l’affaire Bet 365. Précisant, qu’à sa connaissance, aucun d’entre eux n’a été arrêté. Le chef du gouvernement estime que les mêmes règles s’appliquent aux ministres et aux journalistes en assurant avoir laissé la police travailler en toute indépendance.

Interrogé sur les propos outranciers de Ravi Rutnah, Pravind Jugnauth estime que l’incident est clos. Se disant satisfait du fait que le Deputy Chief Whip a retiré ses propos à l’égard d’une journaliste dont on ne connait toujours pas l’identité.