Le Premier ministre appelle les grévistes de la faim au dialogue tout en redisant qu’il comprend leur situation. Toutefois, précise-t-il, il n’a jamais pris d’engagement pour qu’une solution soit trouvée ce vendredi. Pravind Jugnauth insiste ainsi qu’il faudra du temps avant que le gouvernement ne finalise la solution pour le repaiement partie des clients Super Cash Back Gold et les investisseurs de Bramer Asset Management.

Interrogé sur l’engagement de Navin Ramgoolam sur le remboursement des clients, le chef du gouvernement affirme que le leader du Parti travailliste est « le dernier » à pouvoir parler ainsi. Car, accuse Jugnauth, il a contribué à ce que la situation du groupe BAI se détériore.