Les représentants des grévistes de la faim sont ressortis déçus du Prime minister’s Office après y avoir passé deux heures. A Salim Muthy et ses camarades, Pravind Jugnauth a laissé comprendre qu’aucune solution n’a été trouvée pour l’heure pour rembourser les clients du plan Super Cash Back Gold ainsi que les investisseurs de Bramer Asset Management. Faute de solution satisfaisante, les grévistes ont décidé de reconduire leur mouvement jusqu’à vendredi. Encourageant même d’autres clients du groupe BAI à se joindre à la grève de la faim.

Lors de la discussion avec le Premier ministre et ministre des Finances, en présence du ministre des Services financiers Sudhir Sesungkur, Muthy dit avoir proposé au gouvernement de prélever 1% des surplus accumulés à la Mauritius Revenue Authority, dans le Consolidated Fund ou encore à la Financial Services Commission afin de rembourser les victimes.