« En temps voulu », le ministre des Finances donnera les grandes orientations du Budget 2016-2017. Si la date du discours n’a pas été arrêtée, Pravind Jugnauth coupe court aux rumeurs d’éviction de Dev Manraj au profit de Gérard Sanspeur, pour le poste de secrétaire financier. « Totalement faux », proteste le ministre des Finances, qui se désole des informations inexactes publiées dans certains titres de presse.

Pravind Jugnauth remet également les pendules à l’heure au sujet de son bilan d’ancien ministre de l’Agriculture et des Finances. Critiquant ouvertement son successeur d’alors, Arvin Boolell, le ministre des Finances estime que sans sa réforme, le secteur de la canne, tel qu’on le connaît, n’existerait pas aujourd’hui.

Le leader du MSM redouble de sévérité envers Navin Ramgoolam. Dont il accuse le gouvernement d’avoir conduit l’Etat à dépenser plus qu’il ne faut sur le nouveau terminal de Plaisance, la route Terre-Rouge/Verdun ou encore le barrage de Bagatelle. Pravind Jugnauth estime même que des maldonnes ont pu être commises autour de ces importants projets publics.

Le ministre des Finances prenait la parole, ce dimanche, lors de la célébration des 50 ans de la Goodwill Co-operative Produce and Credit Society de l’Espérance.