Le député de Rivière-des-Anguilles/Souillac dit quitter le MMM en désavouant « le leadership du parti et son bilan catastrophique ». Saluant le retrait de sir Anerood Jugnauth du poste de Premier ministre, Zouberr Joomaye encourage Navin Ramgoolam et Paul Bérenger à faire de même et à céder la place aux jeunes en politique.

Si Zouberr Joomaye assure qu’il siégera désormais en député indépendant à l’Assemblée nationale, il dit aussi aussi ne pas vouloir rejoindre les rangs de l’Alliance Lepep. Dont il reconnaît toutefois que le nouveau futur patron, Pravind Jugnauth, n’appartient pas à la génération de SAJ, Ramgoolam et Bérenger.