« Nous avons appris des erreurs du passé », explique le ministre du Logement et des Terres. Selon Showkutally Soodhun, c’est ce qui explique pourquoi le contrat entre SilkRoad International Investment Corporation Ltd et son ministère a pris une semaine pour être finalisé. Le précédent contrat liant l’Etat à Shanxi Jinfei Investment Co Ltd avait été résilié par le gouvernement début 2015.

Le nouvel accord stipule notamment que le promoteur de la zone économique de Jinfei doit débuter ses travaux dans 6 mois et les terminer dans un délai de 5 ans. Faute de quoi, l’Etat aura la possibilité de reprendre les terres louées au groupe chinois. Celui-ci prévoit de construire des zones commerciales, un hôtel d’affaires ainsi que des infrastructures pour la formation sur les 100 arpents de l’Etat.

Par ailleurs, Soodhun a répondu aux critiques sur ses voyages à l’étranger et l’argent public ayant servi à les financer. Le ministre affirme que deux de ses voyages ont été intégralement payés de ses deniers personnels.