Expulsé du MMM par le comité central du parti, Pradeep Jeeha dit partir «le cœur gros mais avec la ferme détermination de continuer la lutte». L’ancien deputy leader des mauves affirme qu’il va parcourir les 20 circonscriptions du pays. Afin, explique-t-il, de discuter avec les partisans qui n’ont «pas suivi Paul Bérenger et sa coterie dans une voie suicidaire».

Aux «seigneurs du jour», Pradeep Jeeha promet un «réveil brutal». Interrogé sur l’éventualité qu’il fonde un nouveau parti ou qu’il en rejoigne un autre, l’ancien ministre mauve affirme se concentrer pour l’heure à rencontrer ceux qui sont déçus de la direction du MMM.