La première édition des Africa WorldWide Awards 2016 se tiendra, le 31 mars prochain, à Dakar. Cette cérémonie, qui se déroulera  au Monument de la renaissance africaine, sera l’occasion de récompenser les leaders qui permettent l’ouverture de l’Afrique au monde. Lors de cette soirée, deux prix seront décernés par Africa WorldWide, cabinet conseil en géostratégie et géo-économie et l’administration du Monument de la renaissance africaine. Un Mauricien figure au rang des récipiendaires.

Jean Claude de l’Estrac recevra le prix New African Face. Le secrétaire général de la Commission de l’océan Indien est reconnu par les organisateurs comme la nouvelle grande figure africaine de cette année. Ses idées et ses actions, tout au long de son parcours, ont été distingués comme des facteurs phares qui réinventent le panafricanisme. Ses valeurs reposent principalement sur le respect des diversités culturelles.

Elles sont pour lui « essentielle[s] à la stabilité politique, à la paix, à la démocratie, et de fait à l’épanouissement de la jeunesse et à la croissance durable ». Pour Jean Claude de l’Estrac, l’avenir du continent africain se joue sur « l’industrialisation » qui est perçu comme « une arme de construction massive ». Elle est créatrice d’emploi et donc de croissance. Sa politique lui a permis de « repositionner les îles africaines du sud-ouest et de l’océan Indien en imposant le nouveau nom de l’Indianocéanie », relève Africa WorldWide* dans un communiqué.

Dans la catégorie entreprise, le prix « Africa Global Player » sera, lui, remis à l’Office chérifien des phosphates (OCP). Cette société africaine, établie au Maroc depuis 1920, est actuellement considérée comme l’avenir de la production de phosphate, avec la Chine. Pour ce principal exportateur de phosphate, compétitivité ne s’oppose pas avec préservation de l’environnement. C’est notamment, une des caractéristiques qui ont déterminé sa nomination.

*Le cabinet conseil avait fait campagne, en 2014, pour Jean Claude de l’Estrac, alors candidat au secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie.