4000 policiers, des chiens renifleurs et des hélicoptères. Ce sont les moyens que la police japonaise a du déployer pour retrouver et arrêter Yuta Sugimoto, soupçonné de faire partie d’un gang qui aurait violé une femme dans une rue de la ville de Kawasaki. Le jeune homme avait trouvé moyen de s’échapper du bureau du procureur.

Le journal japonais The Sankei Shimbun rapporte que les rues étaient infestées de policiers suite à l’évasion de Sugimoto tandis qu’il était conseillé aux parents de ne pas laisser sortir leurs enfants sans surveillance. Malgré l’imposant déploiement de la police, deux jours ont été nécessaires pour retrouver le fugitif qui s’était caché dans un parc de Kawasaki où plusieurs dizaines de policiers menaient une chasse à l’homme. L’arrestation de Yuta Sugimoto a été retransmise en direct sur les chaines locales