Oui, le chiffre est le bon! La plus grande découverte archéologique de ce siècle serait en Inde. Dans des chambres secrètes d’un ancien sanctuaire Indien, un butin d’or et de bijoux, valant plusieurs milliards de dollars, a été trouvé et sera bientôt dévoilé au public selon Fox News.

Lors des fouilles effectuées entre mars et mai de 2013, des archéologues se sont frayé un passage vers les salles souterraines du Shree Padmanabhaswamy Temple dans le sud de l’Inde pour y trouver six coffres. La contenance des ces coffres : des sacs de diamants et de pièces d’or datant de quelques siècles, des bijoux antiques, ainsi que des pierres précieuses enroulées dans de la soie. Cette découverte est estimée à environ 40 milliards de dollars soit plus de Rs 1200 milliards de roupies. Cette estimation ne tient pas compte d’un des coffres qui serait entouré de serpents.

Cependant, poussé par les accusations de mauvaise gestion, le gouvernement a imposé l’inventaire des artefacts du temple, afin de mettre un terme au pillage. « Le trésor de Padmanabha Swamy Temple doit être protégé, »  a déclaré le représentant de la Cour suprême, Gopal Subramaniam, à la presse.

La famille Travancore, constituée des descendants de Maharaja qui ont fondé ce temple, estime que le trésor appartient au temple et aux divinités qui y sont vénérées. Actuels gardiens du temple, ils se disent contre la tenue d’un inventaire. Selon Deepak Sarma, professeur  d’études religieuses à la Case Western Reserve University, les autochtones se tourneraient vers d’anciens textes religieux pour faire stopper le gouvernement.

Depuis 1951, la « Hindu Religious and Charitable Endowment Act (HRCEA)», permet au gouvernement de prendre possession de d’importe quel temple. L’exploration serait toutefois motivée par les besoins fiscaux plutôt que par les superstitions locales, rapporte Fox News.

Certains observateurs se disent cependant préoccupés par la corruption qui pourrait siphonner une partie de ce trésor. « 5% de la valeur du trésor devrait être reversée à l’état, »dit Hrishikesh Vinod, professeur d’économie à l’Université de Fordham en Floride. Le reste devrait rester dans le temple, affirme-t-il. Toutefois, d’autres spécialistes estiment qu’il faut surtout en terminer avec l’inventaire complet des objets. L’archéologue James Adovaio déclare à Fox News que les analyses doivent êtres complétées avant de parler du sort de la découverte.

 

image de Fox News