Gopinath Munde est décédé ce matin à New Delhi à la suite d’un accident de voiture. Le nouveau ministre du Développement rural de l’Inde était en route pour l’aéroport quand, d’où il devait s’envoler pour son Etat, le Maharashtra, quand un véhicule a percuté le sien.

Gopinath Munde avait pris ses fonctions depuis huit jours à peine. Ses funérailles auront lieu dans son village de Latur, demain.

Le chauffeur du véhicule qui l’a heurté a été arrêté, selon la police. Le chauffeur de Munde de même que son assistant ont survécu.

Selon les médecins au All India Institute of Medical Sciences, le ministre, 64 ans, ne respirait plus à son arrivée à l’hôpital. Les efforts pour le réanimer ont été vains, et Munde aurait succombé à un arrêt cardiaque. « Les médecins ont prononcé son décès aux alentours de 8 heures (6h30, heure de Maurice) », a déclaré le ministre du Transport, Nitin Gadkari. « Munde était un leader dédié au progrès de ce pays. Pour sa famille, pour le BJP et pour son pays, c’est une perte immense », a ajouté le ministre.

Le Premier ministre Narendra Modi a aussi été l’un des premiers à réagir. « Extrêmement triste et choqué par la disparition de mon ami et collègue Gopinath Munde », a-t-il tweeté. « Sa disparition est une perte majeure pour la nation et le gouvernement. » Pour Modi, Munde était « un vrai leader » qui s’est « élevé des parties les plus reculées de la société ».

Gopinath Munde a été vice-Chief minister du Maharashtra de 1995 à 1999. Il a été élu trois fois au Lok Sabha en 2009 et 2014. Il était deputy leader du Bharatiya Janata Party de Modi.

Le ministère du Développement rural est l’un des portefeuilles clés du gouvernement de  Modi, qui doit faire face au défi énorme que représente la pauvreté en milieu rural. Plus de la moitié de la population indienne vit en milieu rural mais elle ne génère que 14 % du PIB.

Sources : BBC, Voice of America, Bloomberg, The Indian Express, Reuters – Photo (AFP) : Gopinath Munde lors de la cérémonie d’investiture, la semaine dernière.