L’aide indienne sera décaissée au fur et à mesure de l’avancement des 5 projets financés. Le plus budgétivore étant le Metro Express qui puisera Rs 9,9 milliards des Rs 12,7 milliards de don indien. Abhay Thakur, le Haut-commissaire de l’Inde à Maurice estime que si les projets seront mis en œuvre selon la formule government to government,  tout est fait pour assurer un maximum de transparence, notamment dans les procédures d’appel d’offres. Le diplomate assure également que son gouvernement se tient prêt à financer l’intégralité du projet Metro Express, si jamais Port-Louis en fait la demande.

Durant la cérémonie de signature, Abhay Thakur a également annoncé que l’Inde a fait en sorte qu’aucun autre pays du monde ne bénéficie d’un traité fiscal aussi intéressant que celui qui le lie actuellement à Maurice. Delhi s’apprête d’ailleurs à faire parvenir au gouvernement mauricien un comparatif des avantages que l’Inde accorde aux autres pays dans le cadre de traités fiscaux existants.