Denis Patrick Juganaden se retrouve dans de beaux draps. Il avait décroché un contrat pour fournir des oignons à l’Agricultural Marketing Board (AMB). Il a été arrêté le jeudi 6 décembre et traduit devant le tribunal de Port-Louis sous une charge provisoire de blanchiment d’argent.

L’homme de 44 ans a été relâché après s’être acquitté d’une caution de Rs 30 000 et avoir signé une  reconnaissance de dettes de Rs 500 000.

Juganaden est représentant de Seven Sept Ltd. L’entreprise avait décroché un contrat en 2013 auprès de l’AMB, suivant un appel d’offres en mars. Le montant : quelque Rs 6 millions (USD 181 110).

L’AMB ne reçoit cependant qu’une infime partie de la commande, d’un montant de USD 18 200. Et il s’avère que le certificat d’incorporation de Seven Sept dans la Grande île est un faux.

L’Independent Commissiom against Corruption est aussi saisie. L’enquête, ouverte à la suite d’une dénonciation anonyme, révèle que Denis Patrick Juganaden s’est servi de l’argent pour rénover ses propriétés et rembourser des dettes.