Au Parlement, le ministre Mentor a dit le fond de sa pensée au sujet de ceux qui envisagent d’entamer une grève de la faim pour protester contre le projet Metro Express. « I don’t care about the death of such people », a asséné Sir Anerood Jugnauth. En ajoutant « ne pas pouvoir être responsable d’une personne qui veut se suicider ».

Début mai, Jayen Chellum, le secrétaire général de l’Association des Consommateurs de l’ile Maurice a entamé une courte grève de la faim pour protester contre le manque d’informations autour du projet. Le syndicat des travailleurs du transport a également évoqué la possibilité d’un tel mouvement de protestation si ses membres n’obtiennent pas l’assurance qu’ils ne perdront ni leurs emplois ni leurs revenus actuels.