Des mesures ont déjà prises pour assurer que les procédures relatives à l’achat de produits pharmaceutiques non-pharmaceutiques soient respectées. C’est ce qu’assure le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, à travers une réponse déposée à l’Assemblée nationale, en réponses aux critiques du rapport de l’Audit.

Dans le cas des fausses infusions de paracétamol de 50 à 100 ml fournies entre 2014 et 2015, une enquête policière a été ouverte. L’avis du Parquet a été sollicité pour recouvrir une somme d’environ Rs 6,2 millions pour rupture de contrat.

En ce qu’il s’agit de la plainte reçue le 15 juin 2017 sur le sirop contre la toux Mucosol distribuée à l’hôpital ENT, à Vacoas, ce produit a été jugé inapte à la consommation en raison de la présence de particules.  Anwar Husnoo explique qu’une correspondance a été adressée à Beximco, le fournisseur, pour recouvrir le paiement.