Ce jugement « vient démentir les rumeurs et accusations sans fondement » et « rétablir la vérité », se réjouit le groupe Currimjee. Celui-ci a obtenu gain de cause auprès du Tribunal de l’environnement quant à son projet hôtelier, à La Cambuse.

Le tribunal d’appel a, en effet, écarté tous les points mis en avant par Georges Ah Yan et Bruno Savrimootoo. Pointant du doigt les inexactitudes ou encore le manque de preuves pour étayer leurs arguments.

Les deux hommes avaient saisi l’Environment and Land Use Appeal Tribunal, fin 2015, pour contester le Building and Land Use Permit accordé au groupe Currimjee par le Conseil de district de Grand-Port.

Le Tribunal relève ainsi que le Conseil de district a accordé le permis de construction après que le promoteur a obtenu toutes les autorisations nécessaires. Le jugement note ainsi que le National Ramsar Committee a ainsi donné son aval tout en imposant de strictes conditions. Et qu’il revient au ministère du Logement et des Terres de s’assurer que le promoteur respecte ses engagements environnementaux.

Les« considérations écologiques » relèvent de l’EIA Monitoring Committee et non du Conseil de district, fait par ailleurs ressortir le Tribunal. Qui souligne aussi que les travaux entrepris l’ont été dans l’intérêt du public et selon les conditions du bail du ministère du Logement et des Terres.

L’Environment and Land Use Appeal Tribunal fait toutefois appel, proprio motu, c’est-à-dire de sa propre initiative, pour qu’il y ait un « suivi rigoureux par toutes les institutions concernées par l’EIA process ».

Le groupe Currimjee regrette, pour sa part, le retard aux travaux occasionné par ses ennuis judiciaires. Arguant que « son intégrité a été injustement remise en cause », le groupe « se réserve le droit d’entamer des poursuites légales contre les opposants ».

Lire le jugement de l’Environment and Land Use Appeal Tribunal ici.

Photo : Dinesh Burrenchobay, Managing Director de Currimjee Hospitality Management, Pierre Baissac, expert en écologie, et le Dr Alan Sam-Soon, consultant en environnement et expert en assainissement, lors d’une présentation, en août 2015, des  aspects environnementaux du projet hôtelier Le Chaland.