Les Mauriciens de foi hindoue en ont vu de toutes les couleurs aujourd’hui. Littéralement. Car ce 17 mars marque la fête des couleurs, Holi. Les célébrations ont commencé depuis hier, avec des effigies de Holika brûlées aux quatre coins de l’île. Pour rappeler qu’elle est morte sur le bûcher en essayant d’y sacrifier son neveu, jeune dévot de Vishnu.

Durant toute la journée d’aujourd’hui, petits et grands étaient nombreux à s’asperger de pigments colorés. Comme ici à Arsenal et  à Grand-Baie.