Si le premier coup de pioche était prévu pour juillet de cette année, c’est finalement le mois suivant que démarrera le chantier d’Heritage City. C’est ce qu’a indiqué Roshi Bhadain au Parlement, hier.

Aadil Ameer Meea a interrogé le ministre de la Bonne gouvernance sur les rémunérations des membres du conseil d’administration de Heritage City Project Co. Ltd, ainsi que leurs conditions. Le président, précise Bhadain, perçoit Rs 20 000 mensuellement et les membres Rs 1 700. Les rencontres sont régulières, dit-il.

Jusqu’à présent, le design du projet a été reçu, a souligné le ministre. Des appels d’offres internationaux seront lancés dans les jours à venir avec l’Inde et d’autres pays, a-t-il encore ajouté, sans fournir plus de détail.

Le ministre est également revenu sur le financement accordé par l’Inde.

Pour sa part, le député Reza Uteem a voulu connaître la somme injectée jusqu’ici dans le projet. Environ Rs 50 millions, représentant entre autres les coûts administratifs, a répondu Bhadain.