Le Training Centre Manager du Mauritius Institute of Training & Development est mort dans l’archipel des Seychelles. Harmon Chellen a été retrouvé flottant dans le lagon, hier après-midi, près de l’Islette, à Port Glaud, rapporte la Seychelles News Agency. Le matin, il avait été interrogé par la police locale suite à des allégations d’agression sexuelle sur une employée d’hôtel dimanche soir, rapporte le quotidien Today in Seychelles.

La police indique que le Mauricien, qui est également Training Centre Manager à l’Ecole hôtelière Sir Gaëtan Duval, a refusé de coopérer avec les autorités. Environ une heure après son départ du poste de police, son corps a été découvert par un habitant de Port Glaud. Une enquête a été ouverte.

Selon Today in Seychelles, l’hôtel de Mahé où résidait Chellen a confirmé, dans un communiqué diffusé hier soir, que l’homme retrouvé est bien Harmon Chellen. La direction de l’établissement « présente ses sincères condoléances à la famillle ». Tout en précisant qu’elle ne peut faire aucun commentaire, une enquête étant en cours.

Harmon Chellen s’était rendu aux Seychelles, mercredi dernier. Il était l’invité d’honneur de la cérémonie de remise des diplômes de la Seychelles Tourism Academy. Le ministre seychellois du Tourisme et de la Culture Alain St Ange avait affirmé qu’« Harmon Chellen a montré que les liens d’amitié qui unissent Maurice et les Seychelles sont solides et basés sur le respect mutuel ».

Le consul honoraire de Maurice aux Seychelles, Jivan Shah, suit cette affaire de près.

Sources : Seychelles News Agency, Today in Seychelles

Photo (Today in Seychelles) : Harmon Chellen (à g.) et Deepak Balgobin (à dr.), directeur des ressources humaines au Shanti Maurice, entourent Alain St Ange et Danny Faure, respectivement ministre du Tourisme et de la Culture, et vice-président des Seychelles. C’était jeudi dernier à la remise des diplômes de la STA.