Certains d’entre eux se sont réveillés aux petites heures du matin, la chambre à coucher envahie d’eau. Si les pompiers sont intervenus chez d’autres, leur cour est toujours inondée par 50 cm d’eau.

A Cité La Cure aussi bien qu’à Poudre d’Or, les sinistrés rencontrés pointent du doigt les drains inadéquats pour canaliser des volumes d’eau générés par les grosses averses. Dans les deux localités, les habitants déplorent les promesses non tenues des autorités au sujet des nouvelles infrastructures pour évacuer les eaux pluviales.