La Présidente de la république appelle les partis politiques et la presse à la prudence dans leurs commentaires afin de ne pas ternir l’image des institutions. C’est sur la radiotélévision nationale qu’Ameenah Gurib-Fakim a fait une courte allocution télévisée pour expliquer les circonstances dans lesquelles elle s’est engagée auprès de Planet Earth Institute (PEI).

Ayant démissionné de toutes les instances de PEI, la présidente affirme n’avoir œuvré que dans le domaine de l’éducation et de la recherche en collaboration avec l’organisation financée par l’homme d’affaires Alvaro Sobrinho. Ameenah Gurib-Fakim dit également n’avoir fait que transmettre aux autorités compétentes les demandes de l’angolais quand celui-ci a cherché à se lancer dans les affaires à Maurice.