Le secrétaire du Bar Council, Me Yahia Nazroo, confirme avoir reçu les lettres d’Ameenah Gurib-Fakim et de Me Yousuf Mohamed. Suite à cela, Hervé Duval, le président du conseil de l’ordre des avocats, a communiqué son intention de ne recevoir aucune correspondance sur ces deux plaintes et de ne pas participer aux délibérations du Bar Council à ce sujet.

Ameenah Gurib-Fakim a addressé une correspondance au Bar Council pour se plaindre des propos de Yousuf Mohamed lors de son audition par la commission Caunhye, le 23 août dernier. L’ancienne présidente de la République accuse l’avocat d’avoir divulgué des informations couvertes par le secret professionnel et obtenues alors que le Senior Counsel la conseillait sur la mise sur pied d’une commission d’enquête.

Devant la commission d’enquête sur les agissements de l’ancienne présidente, Yousuf Mohamed avait estimé qu’il n’était pas «bound by confidentiality». Son ancienne cliente ayant elle-même choisi de divulguer leurs échanges devant cette instance. Ce qui avait amené Mohamed à proposer à la commission plusieurs documents établissant, selon lui, que l’ancienne présidente aurait souhaité l’utiliser pour régler ses comptes avec de précédents locataires de la State House.

Suite à la correspondance de Gurib-Fakim, Yousuf Mohamed a également écrit au Bar Council réclamant que Hervé Duval et Yanilla Moonshiram, tous deux les avocats d’Ameenah Gurib-Fakim en mars et devant la commission, se retirent. Pour l’avocat, ses deux confrères se trouvent dans une situation de conflit d’intérêts, étant eux-mêmes des témoins potentiels devant la commission Caunhye.