Le ministre du Commerce garde l’esprit ouvert sur le litige opposant Betamax à la State Trading Corporation. Devant la Cour suprême, l’entreprise d’Etat s’oppose en ce moment au paiement d’une indemnité de Rs 5 milliards après la rupture du contrat d’affrètement de carburant détenu par la société de Veekram Bhunjun.

Interrogé sur les échanges d’affidavits des deux parties devant la Cour suprême et la possibilité que la STC dépose une garantie afin de démontrer sa volonté de payer l’indemnité si elle perd son procès, Ashit Gungah dit vouloir laisser les procédures judiciaires suivre leur cours.

Il participait, ce mercredi 27 septembre, à l’ouverture du salon Origin Africa au centre de conférence de Pailles.