Les pompiers ne veulent plus de recrutements au compte-gouttes. La Government Services Employees Association GSEA) demande au gouvernement d’inclure dans le prochain budget, des dotations suffisantes afin de recruter le double du nombre de pompiers œuvrant actuellement.

Pour l’heure, 600 pompiers assurent la sécurité des Mauriciens. Or leurs responsabilités augmentent avec leurs nouvelles conditions de travail, affirme Radhakrishna Sadien, président de la GSEA.

Outre les recrutements, la GSEA réclame le paiement des augmentations au « lead fire fighters ». Sadien explique que ces augmentations sont inclues dans les recommandations du dernier rapport du Pay Research Bureau. Il déplore cependant que qu’elles n’ont pas été appliquées.