L’ancien ministre du Commerce a passé un peu moins de deux heures aux Casernes centrales, ce mercredi. Il y était convoqué pour répondre aux questions des enquêteurs sur les conditions d’attribution du contrat de transport du carburant de la State Trading Corporation à la société Betamax.

Comme lors de sa précédente audition, Mahen Gowressoo a été peu loquace à sa sortie des locaux du Central Criminal Investigation Department. La police a néanmoins confirmé que l’ancien ministre a été une nouvelle fois interrogé «under warning». Le 14 avril dernier, les enquêteurs du CCID avait déjà convoqué Gowressoo pour entendre sa version des faits sur le dossier Betamax.