Le ministre des finances n’a pas opté pour les faux-semblants face aux planteurs qui ont été délogés de Riche Terre pour faire place à la zone économique de Jinfei. Non, les choses ne vont pas retourner comme avant. Car cette zone est légalement louée à l’entreprise chinoise [voir le contrat ici]. Vishnu Lutchmeenaraidoo précise même que Jinfei sera bel et bien une grande zone de développement pour le pays.

Mais le ministre des finances dit néanmoins toute sa détermination à trouver une solution afin que les anciens planteurs renouent avec leurs activités passées. Lutchmeenaraidoo explique ainsi que le gouvernement consentira à tous les efforts nécessaires à la seule condition que les planteurs acceptent de se reconvertir dans la culture ou l’élevage bio pour subvenir aux besoins alimentaires nationaux. Proposition qui a obtenu la faveur des ex-planteurs présents.