«This country is doomed.» La phrase du rapport Meade de 1961 amuse presque Alain Gordon-Gentil aujourd’hui. Les prévisions de catastrophe économique et démographique – on prédisait une population de 3 millions en 1990 – ne se sont pas réalisées. «Que s’est-il passé ?», se demande l’ancien journaliste, auteur et documentariste.

Le pays et ses habitants ont la capacité de relever les plus grands défis, assure Alain Gordon-Gentil. Qui estime que les Mauriciens sont à nouveau devant l’un d’eux, aussi important que celui qu’il fallait relever en 1968.

Pour l’auteur, c’est la lutte contre la misère et contre la place trop centrale qu’occupent les religions dans la vie du pays qui doit constituer la principale préoccupation du Mauricien.

Dans le cadre de la célébration des 50 ans d’indépendance de Maurice, ION News diffuse un jour sur deux, du 15 février au 25 mai, une série de 50 vidéos-témoignages. Ainsi qu’un documentaire de 25 minutes sur ce qui a été accompli depuis 1968.

La série et le documentaire Une nation, un destin ont été produits grâce au soutien actif des groupes Currimjee et ENL, Rogers Capital et Barclays. Les vidéos peuvent être vues sur www.ionnews.mu ainsi que sur notre page Facebook.