La situation au Pailles Water Treatment Plant est récupérable. C’est ce qu’a affirmé ce lundi Ivan Collendavelloo à l’issue d’une rencontre avec les membres du conseil d’administration de la CWA et les consultants de la firme d’ingénieurs GIBB. « Pour arriver à une solution le plus tôt possible, GIBB va continuer les travaux de réparation avec un consultant indépendant », affirme le ministre des Utilités publiques.

La semaine dernière, Yogida Sawmynaden, assumant l’intérim de Collendavelloo, avait effectué une visite des lieux à Pailles pour constater de visu les fissures et fuites mineures apparues sur une partie du site il y a une dizaine de jours. Les vidéos et photos prises lors de cette visite seront étudiées par GIBB, la CWA et le constructeur Sotravic/Berlinwasser International. Leurs observations et recommandations seront ensuite compilées dans un rapport qui sera rendu public, selon le ministre des Utilités publiques.

Si Collendavelloo dit ne pas avoir constaté de maldonne au niveau du traitement du dossier et de l’attribution du contrat de construction, il a néanmoins été demandé à l’Independent Commission against Corruption d’examiner le dossier.