C’est le secteur de la production d’énergie qui fera l’objet de toutes les attentions de l’Utility Regulatory Authority dans un premier temps. Afin, notamment d’étudier les contrats liant les grands producteurs privés d’électricité – les Independent Power Producers – au Central Electricity Board. Dans un deuxième temps, le gendarme des services publics étudiera le secteur de l’eau. Mais seulement après avoir nommé un Chief Executive Officer.

Pour l’heure, c’est le conseil d’administration de l’institution qui a été constituée. Composée de Philip Ah Chuen, Rampiar Luchmun Roy et Eddy Astruc, celle-ci a été placée sous la présidence du professeur Goolamhussen Mohamedbhai. Si Ivan Collendavelloo, le ministre des services publics, se félicite du profil de ceux choisis, il est néanmoins très critique envers le gouvernement précédent. Accusant celui-ci de ne pas avoir mis en œuvre l’Utility Regulatory Act, pourtant votée en novembre 2004.