Anil Gayan s’en est donné à cœur joie pour critiquer toute la presse. Rappelant que de son expérience de juriste, c’est la première fois qu’un conflit ouvert entre deux groupes de presse aboutit à des plaintes à la police. Le ministre du Tourisme appelle, du coup, les médias à se ressaisir et à se recentrer sur leurs responsabilités premières.

Egalement présent à la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, Maneesh Gobin s’est félicité des décisions de justice déboutant les Rujubali et les Moorar dans le cadre de leur expropriation en marge des travaux du Metro Express.