Follow Us On

Slider

Le ministre du Tourisme estime qu’il faut éviter les déclarations intempestives sur la manière dont les institutions du secteur financier local travaillent. Ainsi, Anil Gayan estime que la polémique autour d’Alvaro Sobrinho n’a pas lieu, car la Financial Services Commission a fait « tout ce qu’il fallait faire » avant de permettre à l’initiateur du projet Planet Earth d’opérer dans le secteur financier local.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Ameenah Gurib-Fakim «a le devoir moral de s’expliquer sur l’affaire Sobrinho», dit Duval

La présidente de la République a peut-être été dupée dans l’affaire Álvaro Sobrinho, avance Xavier Duval. Ameenah Gurib-Fakim a toutefois...

Close