Profitant du lancement de la Virtual Health Library du Mauritius Institute of Health, Anil Gayan a effectué une visite surprise à l’hôpital SSRN, ce vendredi après-midi. Afin d’y constater les manquements relevés dans un article de presse. Toutefois, le ministre de la Santé a conclu que le texte du quotidien contenait des faits erronés.

Interrogé sur la qualité du service offert par le personnel soignant, Gayan a expliqué que des améliorations sont nécessaires suite aux critiques des malades sur le comportement des infirmiers, par exemple. Le ministre a cependant placé les malades face à leurs responsabilités, notamment pour empêcher la dégradation des infrastructures de santé. Mais aussi en se montrant compréhensifs, notamment par rapport aux temps d’attente dans les hôpitaux et centres de soin.