Follow Us On

Slider

Alan Ganoo ne comprend pas pourquoi la loi Independent Police Complaints Commission entre en vigueur deux ans après avoir été voté. Pour le président du Mouvement Patriotique, cela démontre le peu de sérieux du gouvernement sur la question de la brutalité policière. Il explique que c’est ce qu’il voulait dire au Parlement mais déplore l’attitude «discriminatoire» et le «bullying» de Maya Hanoomanjee à son égard.

Par ailleurs, si Alan Ganoo se félicite du démarrage d’une enquête de la commission anticorruption sur Alvaro Sobrinho, il exhorte toutefois les enquêteurs à demander à Ameenah Gurib-Fakim de venir déposer.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Après un revers en arbitrage, Rawat réclame toujours réparation, dit Mohamed

La position de Dawood Rawat a toujours été très claire, explique Shakeel Mohamed. Même après la décision défavorable de la...

Close