Le gouvernement n’a rien changé à sa proposition et veut imposer aux autres partis son modèle de réforme électorale. Pour ces raisons, Alan Ganoo prévient que le Mouvement Patriotique (MP) ne votera pas en faveur de l’amendement à la Constitution qui doit être débattue au Parlement, ce vendredi 6 décembre.

Seul un texte né dans le consensus entre les partis politiques est acceptable, précise le président du MP.